ES SARNALHÈRS

Patrimonio - Etnologia - Arte

FR
ES/ FR
focus / articles / LOS RAMOS
.

À Bausen, au-dessus de chaque porte, des maisons comme des granges, on peut voir deux feuilles de « palma » ou de faux laurier clouées en forme de croix.
Au début du printemps, chacun cueille une branche de faux laurier et le dimanche des Rameaux, l’amène à l’église pour la bénir.
Après avoir brûlé les feuilles de l’année précédente, l’on cloue les nouvelles feuilles au dessus de sa ou de ses portes.
Un bon exemple de syncrétisme :
Ainsi placées, les feuilles bénies protégeront les habitants et les animaux tout au long de l’année en empêchant les mauvais esprits d’entrer. Le calendrier catholique commémore également l’entrée de Jésus à Jérusalem, où il a été acclamé par la population qui brandissait des palmes. Cette coutume est toujours vivante à Bausen.

Cette année 2021, Es Sarnalhèrs a contribué à maintenir cette coutume,
menacée par la pandémie de Covid-19.

Messe des Rameaux à Les 2021 (la messe à Bausen a été annulée en 2020 et 2021 à cause de la pandemie)

© Es Sarnalhèrs 

2022 évolution d’une tradition :
les Rameaux seront bénis le dimanche de Pâques

Cette année et les années à venir, la messe des Rameaux ne sera plus célébrée au village. Bausen est le dernier village de la vallée où l’on peut encore voir les « palmas » sur les portes des maisons et des granges. Une tradition que la pandémie avait déjà compromise, maintenant ce qui semble mettre cette tradition à l’épreuve est que le prêtre est seul a officier dans de nombreuses paroisses. Nous verrons avec le temps si nous parvenons à maintenir la tradition… et à nous adapter en portant les feuilles le jour de Pâques.